🌍 Depuis l’Antiquité, les astronomes cherchent à comprendre la position et le mouvement de la Terre dans l’immensité de l’Univers. Durant l’Antiquité, le modèle qui prévalait était le géocentrisme. D’après ce modèle, la Terre se trouvait immobile au centre de l’Univers. Les planètes autour de la Terre suivaient des trajectoires complexes, dont le sens changeait sur des portions de courbe, les épicycles.
Mais certains astronomes, comme Ératosthène, avaient déjà compris que la Terre tournait autour du Soleil. Au Moyen-Âge, malgré une forte répression de l’Eglise, un nouveau modèle s’est imposé, plaçant le Soleil au centre de l’Univers : l’héliocentrisme. Cette fois, les planètes du système solaire suivaient des trajectoires circulaires et non plus des trajectoires compliquées. Copernic a été le premier à diffuser ce modèle, plus simple que le modèle géocentrique et ses épicycles. Puis Galilée a découvert quatre lunes de Jupiter, une preuve irréfutable que tous les astres ne gravitent pas autour de la Terre ! Galilée a ainsi défendu ce que l’on appelait à l’époque le modèle de Copernic contre l’Eglise, et il en a profité pour l’étoffer. Par exemple, il a découvert que les trajectoires des planètes autour du Soleil n’étaient pas des cercles parfaits mais des ellipses, avec une vitesse non constante.
Peu à peu, découverte après découverte, le modèle héliocentrique a laissé place au modèle actuel. On sait désormais que le Soleil n’est pas au centre de l’Univers. Loin de là : c’est une étoile parmi les milliards d’étoiles que contient notre galaxie la Voie Lactée, et notre galaxie est elle-même n’est que l’une des 2000 milliards de galaxies de l’Univers observable… et l’Univers tout entier s’étend bien au-delà de notre Univers observable !
On sait aujourd’hui que le mouvement de la Terre autour du Soleil ne décrit pas un cercle mais une ellipse. La distance qui nous sépare du Soleil n’est donc pas constante et varie entre 147 millions et 152 millions de km. Quant à la vitesse à laquelle la Terre se déplace, il y a de quoi donner le vertige.
Imagine que tu es assis, sans bouger, à la surface de la Terre. Elle se déplace sur son orbite autour du soleil à une vitesse d’environ 30 km/s. Si elle se déplace autour du Soleil, ce dernier se déplace aussi, en entraînant les planètes en orbite dont la Terre, à environ 220 km/s autour du centre de notre galaxie. Et depuis la moitié du 20e siècle, on peut ajouter à cela le fait que notre galaxie plonge à plus de 610 km/s en direction d’une mystérieuse région du ciel lointain, le Grand Attracteur…